Coupe de France : les Red Dragons s’inclinent sur le fil

Le quart de finale en Coupe de France le 12 janvier à Sarrebourg avait bien des allures de finale. Une rencontre qui opposait deux équipes du Top 5 du championnat : les Red Dragons sur leurs terres face à Hyères, le premier de Nationale A. Le leader a tenu son rang malgré un super match des locaux.

1er quart temps

Début des hostilités lancé par Sam Bader, le capitaine des Red Dragons. Les deux premiers points sont marqués par les locaux. La réplique de Hyères est immédiate et mène l’offensive assez rapidement. L’adresse est également au rendez-vous au panier (8-17 – 2’45). Mais ils multiplient les fautes. Ce qui donne l’occasion aux Naboriens de se refaire sur les lancers francs (Bellers, 11-19) et d’entreprendre des contre-offensives de qualité, à l’image de Bader à l’extrême fin de ce premier quart temps (13-19).

2e quart temps

Grosse défense dès l’entame par les Red Dragons qui ne lâchent rien. A l’image de la contre-attaque menée par le duo hollandais Poggenwisch-Bellers (15-20, 9’00). Le coach fait tourner : Falempe entre à la place de Bellers et Okitapoï prend la place de Koti Bingo. Mais malgré leurs efforts et leur attitude de guerrier, les Naboriens manquent de chance au panier. Bader très en verve depuis le début de la rencontre, sonne le vent de la révolte et obtient la faute (18-28, 3’08) suivi par Bellers (20-28, 1’46). Sur le banc, après le temps mort demandé par le coach, ça chauffe également : Koti Bingo harangue ses coéquipiers comme jamais ! Score à la pause : 20-32.

3e quart temps

Depuis l’arrivée de Julien Fleutot au coaching, les choses ont évolué dans le bon sens. Les Mosellans sont très mobilisés et le schéma de jeu est limpide. Après 4 points marqués en 2 minutes (Poggenwisch et Guirassy) et une défense de fer, Hyères demande un temps mort pour (re)mobiliser ses troupes. Car depuis le début de ce 3e quart temps, ils n’y sont pas. Koti Bingo corse l’addition (26 – 32, 6’34). Poggenwisch se permet le panier de 3 points (29-34) puis c’est au tour de Bellers (31-34, 5’30) de scorer par trois fois (33-36 puis 35-36, 4’32 et 4’00). Le match a clairement pris une autre tournure. Koti Bongo participe à la fête (37-40, 1’46). Poggenwisch réussit à nouveau le 3 points (40-42, 56’00) : il y a le feu dans la maison sudiste ! Score à l’issue du 3e quart temps : 40-44.

4e quart temps

La tendance s’inverse. Cette fois-ci, c’est Hyères qui en moins de deux minutes, marque 4 points. Temps mort demandé par Julien Fleutot pour prodiguer ses conseils. Résultat immédiat : panier 3 points de Poggenwisch (43-48). Le Néerlandais reste le maître à jouer de l’équipe mosellane. Grâce à lui, Bellers et Bader se distinguent et alignent les points (51-54, 4’15). Mais Hyères résiste tant bien que mal (51-56, 3’40). Bader repart à l’abordage (56-62, 1’36) avec un magnifique panier à 3 points. Mais les espoirs sont douchés par Jouasser (56-62, 1’15). Après un nouveau temps mort demandé par l’entraîneur mosellan, les Red Dragons jouent le tout pour le tout. Bellers marque (58-62, 1’02), ce qui énerve profondément le coach adverse qui s’énerve sur son banc. Les esprits s’échauffent… Le dernier temps mort ne sauvera pas la mise des Red Dragons qui s’inclinent sur le fil. Score final : 58-65.

Box scores

Poggenwisch : 25 – Bader : 13 – Bellers : 12 – Guirassy : 4 – Koti Bingo : 4